Page 1 - Esprit de vernand mars 2017
P. 1

Esprit de Vernand

                                               MARS 2017 BULLETIN D’INFORMATION NO 40

        Mireille Scholder,                     Après la Maison de Trey,                       maladies, absentéisme, démotivation.
directrice de la Fondation                     les microstructures                            Le turn-over important renforçait les
                                                                                              comportements-défis des résidents,
             de Vernand                        L’année passée a été marquée par la fermeture  inscrivant le projet dans une spirale
                                               de la Maison de Trey et l’ouverture des        que nous ne parvenions pas à rompre.
                                               microstructures.                               Nous avons donc décidé de mettre fin au        «Il nous fallait
                                                                                              projet Maison de Trey et de trouver une        trouver un
                                                     En 2014, lors de la reprise, nous nous   alternative.                                   environnement
                                               étions fixé pour objectif de faire, en trois                                                  adapté aux
                                               ans, de la Maison de Trey une structure              Nous avons réuni une cellule de crise    bénéficiaires de
                                               dont le fonctionnement rejoindrait celui en    pour chercher les meilleures solutions         la Maison de
                                               usage à la Fondation.                          possibles et dans des délais rapides dans      Trey, sans que
                                                                                              la cadre de nos structures existantes. Il      cela ne perturbe
                                                     En 2016, nous avons dû faire             nous fallait trouver un environnement          les autres
                                               le constat que, malgré les ressources          adapté aux bénéficiaires de la Maison de       résidents.» 	
                                               exceptionnelles consacrées à maintenir         Trey, sans que cela ne perturbe les autres
                                               cette structure à flot, nous n’étions pas      résidents. 	
                                               en mesure de revenir à une situation
                                               acceptable tant pour les résidents que pour          Rapidement, nous avons fait le
                                               les collaborateurs.                            constat que l’intégration dans un groupe
                                                                                              existant d’un résident ou l’autre n’était
                                                     La Maison de Trey posait des             pas souhaitable. Ceux-ci avaient en effet
                                               problèmes d’environnement: une résidence       besoin de pouvoir choisir les moments de
                                               isolée, éloignée, avec une disposition         socialisation tout en étant en mesure de
                                               impliquant beaucoup de promiscuité             se replier dans un espace individuel ou à
                                               et une maison ancienne, certes fort            deux, loin de l’agitation d’un collectif.
                                               charmante, mais dont les installations
                                               vieillissantes impliquaient des pannes et      Naissance des microstructures
                                               des réparations récurrentes.                   Un projet d’une première unité, celle
                                                                                              du Cocon Blanc, était alors en cours
                                                     Le regroupement dans un même             d’élaboration. Elle devait accueillir en juin
                                               lieu de résidents – présentant tous des        deux résidents de la Maison de Trey et un
                                               difficultés similaires et se renforçant        résident en provenance d’une institution
                                               mutuellement – engendrait beaucoup de          pour mineurs dans deux appartements
                                               comportements-défis. Les collaborateurs        situés dans le bâtiment locatif du Centre de
                                               exposés à des situations de violence,          Vernand, avec une équipe interdisciplinaire.
                                               impuissants dans ce contexte, vivaient
                                               des situations de stress qui entraînaient

                            Othilie Demesy DR

                                               A gauche, le bâtiment du Cocon Blanc. A droite, Matthieu* apporte le charriot du repas
                                               avec son éducateur.
   1   2   3   4   5   6